L’AVIAMA et ses Villes membres expriment leur solidarité avec le peuple ukrainien

Le 24 février 2022 le Président Poutine a envahi l’Ukraine.

Depuis, la communauté internationale se mobilise en vue du rétablissement de la voie diplomatique, notamment le monde de la culture.

Dans une lettre ouverte, plus de mille écrivains de tous pays ont exprimé leur solidarité avec l’Ukraine et demandé de mettre fin à l’invasion. « Nous sommes unis dans la condamnation d’une guerre insensée, causée par le refus du président Poutine d’accepter le droit du peuple ukrainien à débattre de sa future orientation et de son histoire sans l’ingérence de Moscou » écrivent-ils.

Et en Russie, des hommes et des femmes protestent, démissionnent, au risque d’être arrêtés. Des chanteurs, journalistes, joueurs d’échecs, footballeurs… ont condamné la guerre.

La situation menace des millions de vies et l’équilibre du monde. Les pays limitrophes de l’Ukraine comptent déjà plus de 2 000 000 de réfugiés. On ne peut qu’espérer que la guerre cesse au plus vite…

L’AVIAMA et ses Villes membres expriment leur solidarité avec le peuple ukrainien et appellent au rétablissement de la paix. L’AVIAMA appelle également à soutenir par toutes les actions de solidarité possibles l’Ukraine et les pays limitrophes, en première ligne pour l’accueil des réfugiés

Pour télécharger le communiqué :

Présentation du Trophée du Prix International de l’Initiative par l’artiste québécoise Mylène LeBoeuf-Gagné

En 2022 l’AVIAMA lance le Prix International de l’Initiative. L’objectif : Récompenser des actions novatrices et remarquables qui contribuent à mettre en valeur les arts de la marionnette. Tous les deux ans une ville à travers le monde sera honorée avec la remise d’un trophée représentant les valeurs de l’AVIAMA.  Ce trophée, qui est une véritable œuvre d’art, a été conçu par l’artiste Mylène LeBoeuf-Gagné, scénographe et marionnettiste, de la ville de Saguenay.

Un appel à projet lancé par la ville de Saguenay pour concevoir le prix

En 2021, lors de la mise en place du Prix de l’Initiative, l’AVIAMA a missionné la ville de Saguenay pour la conception du Trophée.

La ville de Saguenay a ainsi lancé un appel à candidatures auprès des artistes de sa région pour concevoir le trophée. Le choix définitif s’est porté sur l’artiste Mylène LeBoeuf-Gagné, scénographe et marionnette, qui a su à travers sa proposition mettre en valeur à la fois l’énergie que l’artiste donne à l’objet pour qu’il devienne marionnette et la mission de l’AVIAMA, de créer des liens entre les villes membres, les artistes, et le public.

Mylène LeBoeuf – Gagné nous présente sa proposition dans la vidéo ci-dessous :

Certains éléments ne sont pas disponibles à cause de vos préférences cookies !

 » Google Youtube  » utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Pour visualiser le contenu, vous devez activer ces derniers : Activer les cookies

Les trois éléments du trophée : la main, la boule et les cordes

La main est l’image de l’art de la manipulation, du pouvoir de ‘’mouvance’’, du pouvoir de prêter vie. Elle est le pont de la rencontre avec l’autre : tendre la main vers l’autre, se donner la main. Elle est aussi un symbole de revendication : réclamer sa présence, la défendre. Elle est un parallèle entre l’art de la marionnette, le rôle social et la mission d’intégration de l’AVIAMA.

Les cordes sont un outil important dans la fabrication et la manipulation de personnages. Elles se présentent dans l’œuvre comme des vecteurs de communications, des ponts qui cherchent à réunir, qui créent des parcours, qui tissent des liens, qui stimulent des échanges. Elles sont aussi les liaisons entre les doigts et la sphère, la relation des artistes avec le monde, le public qui enrichit les rencontres rendant ainsi la marionnette si vivante, voir magique.

La boule représente la Terre, l’universalité, le sans fin, le sans limite. Elle personnifie l’unité et la diversité des créateurs qui œuvrent sur cette planète qui comme les cordes prennent leur voie et leur démarche propre, se rencontrent, se nourrissent, s’inspirent et transforment ainsi leur parcours. Elle évoque ainsi l’infini des associations et le sans limite des créations.

Une proposition validée à l’unanimité par les villes membres de l’AVIAMA.

La ville de Saguenay a présenté le Trophée aux villes membres lors de l’AGE qui s’est tenue par visioconférence le 22 janvier 2022. Il a été validé à l’unanimité avec enthousiasme ! Merci aux équipes de la Ville de Saguenay et à l’artiste Mylène LeBoeuf-Gagné pour cette réalisation ! La production en bronze du Trophée peut maintenant débuter. Il sera remis à la ville lauréate du Prix de l’lnitiative lors de la prochaine Assemblée Générale de l’AVIAMA prévue en août 2022 à Chuncheon.

Pour en savoir plus sur le Prix International AVIAMA de l’Initiative : https://www.aviama.org/un-prix-international-dans-le-domaine-des-arts-de-la-marionnette/

Un prix International dans le domaine des Arts de la Marionnette

En créant le Prix International AVIAMA de l’Initiative, les 21 villes membres de l’Association des Villes Amies de la Marionnette, sont fières de pouvoir récompenser à l’échelle internationale celle et ceux qui par une action remarquable, novatrice, et exemplaire, contribuent à mettre en valeur les arts de la marionnette, à défendre leur développement et à encourager leur reconnaissance par un large public.

Une reconnaissance internationale

En 2019, l’AVIAMA lançait la Bourse Marionnettes et Mobilité pour soutenir des artistes, chercheurs, professionnels, amateurs dans des projets en lien avec la marionnette. Au total une quarantaine de bénéficiaires ont d’ores et déjà été soutenus pour créer des échanges entre différents pays et continents.

Le Prix International AVIAMA de l’Initiative, lancé en 2021, viendra quant à lui récompenser celles et ceux qui encouragent les arts de la Marionnette sous tous ses aspects et dans toutes ses dimensions. Le réseau souhaite attirer l’attention du public, des professionnels et des gouvernements locaux sur des initiatives « marionnette », innovantes et fructueuses, qui encouragent le dialogue, le respect, et les valeurs morales de l’humanité, au-delà des différences et des cultures.

Le jury du Prix pour les deux premières années de lancement sera présidé par la ville de Chuncheon, et composé par les villes de Saguenay et Liberec, ainsi que de deux représentants associés en raison de leur expertise, Monsieur Dadi Pudumjee, président d’honneur de l’UNIMA et Monsieur Luk de Bruycker, fondateur de la compagnie Theater Taptoe.

Pour qui ?

Le Prix International AVIAMA sera destiné une année sur deux à un gouvernement local ou une structure officielle, comme une ville ou un musée. L’année suivante, il sera destiné à mettre en valeur la réalisation d’une association ou d’une ou de personnes individuelles. Les candidatures seront présentées et soutenues par l’une des Villes du réseau AVIAMA. Les initiatives à prendre en considération pour l’attribution du Prix doivent être libres de toute pensée partisane et s’inscrire dans les valeurs portées par l’Association.

Calendrier

En 2022, le Prix AVIAMA de l’Initiative sera destiné à un gouvernement local ou à une structure officielle. Les candidatures pourront être présentées jusqu’au mardi 3 mai 2022 inclus. Le Prix sera officiellement attribué à Chuncheon, en septembre 2022, lors de l’Assemblée Générale de l’AVIAMA.

Septembre 2022 sera également le temps de lancement pour l’appel à candidature 2023, pour une association ou une ou des personnes individuelles (artiste, chercheur, auteur…). Ce prix sera remis en août 2023 lors de l’Assemblée Générale de l’AVIAMA à Saguenay, Québec, au Canada.

C’est aussi la ville de Saguenay qui est maitre d’œuvre pour la fabrication du Prix. La Mairie a lancé un appel à candidature auprès des artistes de son territoire pour la réalisation du trophée. Le choix de l’artiste a été fait en octobre. Lors de la prochaine rencontre des villes membres en janvier 2022, la ville de Saguenay nous présentera une vidéo de l’artiste expliquant sa démarche artistique et présentant le trophée en 3D.

Le règlement du Prix

Pour télécharger le règlement complet du prix

Metamorphosis, Poetry in motion – Worlds of Puppets, Bernd Ogrodnik

4 créations 4 continents, un projet international au service de la jeunesse …

… et au cœur des problématique de formation et de professionnalisation des jeunes marionnettistes.  

Le festival Titirijaï, à Tolosa, accueille le 22 novembre 2021, dans le cadre de sa 39ème édition, le projet 4 créations – 4 continents. Ce projet, mêlant formation, pédagogie, rencontres, professionnalisation pour de jeunes marionnettistes européens, américains, asiatiques et africains a commencé en 2019 et a été remarqué pour son exemplarité, et soutenu par différents partenaires à travers le monde, dont l’UNESCO et l’AVIAMA.

Ses objectifs :

  • Traverser les cultures par la création artistique marionnettique et contribuer au dialogue interculturel en associant des artistes de différents pays,
  • Porter les valeurs d’amitié, l’esprit d’ouverture et de coopération, défendus par l’UNIMA depuis sa création en 1929,
  • Permettre aux jeunes marionnettistes de participer à une aventure internationale, avec des cycles de workshop dans différents pays et une diffusion de leur forme artistique, tout en étant accompagnés par des professionnels reconnus.

Un projet soutenu par de nombreuses structures à travers le monde :

Le projet a subi la crise sanitaire de plein fouet. Il a toutefois pu rebondir et arriver à terme grâce à l’investissement important des structures qui l’ accompagnaient : l’UNIMA Internationale, le Tas de Sable Che Panses Verte, Centre national de la Marionnette en préparation à Amiens (France), le TOPIC à Tolosa (Espagne), la coopérative Synkoino à Véria (Grèce), le Theater der Nacht à Northeim (Allemagne) le centre culture Djarama à Dakar (Sénégal), l’Académie Ivoire Marionnette à Abidjan (Côte d’Ivoire), la Maison internationale des arts de la marionnette, à Outremont, Montréal, Québec (Canada),  l’Eugène O’Neill Theatre Center dans le Connecticut (Etats-Unis), l’Académie de Théâtre de Shangaï,  les commissions Asie-Pacifique, Amérique, Afrique, Europe et Festivals Internationaux de l’UNIMA.

Au total une cinquantaine de jeunes ont bénéficié du projet. Ils viennent d’Afrique du Sud, du Bénin, de Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal, de Belgique, du Portugal, d’Irlande, de France, d’Angleterre, d’Espagne, d’Italie, des Etats-Unis, du Chili, du Mexique, du Canada et de la Chine.

Plus d’informations sur le projet par ici

Un projet exemplaire, soutenu par l’AVIAMA et l’UNESCO

L’AVIAMA a soutenu les frais de résidences des jeunes artistes européennes en Allemagne, Grèce et Tolosa. Le jury des Bourses Marionnettes et Mobilité 2019 avait été séduit par la multiculturalité du projet et par les problématiques, autour des questions de formation et de professionnalisation des jeunes marionnettistes, soulevées par ce projet ambitieux. L’UNESCO a également soutenu la partie africaine du projet.

Présenté lors de deux festivals Internationaux, le FMTM et le Titirijaï

Lors du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes 2021, à Charleville-Mézières, le projet a pu être présenté, avec l’équipe de création européenne sur le plateau et les équipes des créations américaines et africaines connectées à distance. Les deux équipes européennes et américaines ont désormais l’occasion de se rencontrer en vrai lors du festival Titirijaï 2021 à Tolosa  !

Appel à candidatures – BOURSES AVIAMA 2022 – Marionnettes et Mobilité

Pour la 4ème année consécutive, l’Association des Villes Amies de la Marionnette lance un dispositif d’aide à la mobilité pour les projets dans le domaine des arts de la Marionnette. La date butoir pour l’envoi des candidatures est le 14 janvier 2022. Les résultats seront communiqués le 15 avril 2022.

Objectifs des bourses

L’AVIAMA, qui aide à tisser des liens entre les différents pays, est particulièrement sensible à la question de la mobilité (voyage et/ou accueil sur place), dont les coûts sont souvent un blocage à la réalisation des projets.
La nature du/des projet(s) aidé(s) doit concerner le domaine des arts de la marionnette sous différents aspects (recherche, apprentissage, découverte, participation à un évènement…) et se dérouler prioritairement dans l’une des Villes membres, sans exclure, néanmoins, d’autres villes.

Aucune condition d’âge n’est exigée mais le Jury sera particulièrement attentif aux demandes venant d’étudiants ou de jeunes professionnels.

Formulaire de candidature

Pour candidater à la Bourse AVIAMA 2022, merci de remplir le formulaire : https://framaforms.org/bourses-aviama-2022-marionnettes-et-mobilite-aviama-2022-puppets-and-mobility-1634829613

Le dossier complet doit être déposé avant le 14 janvier 2022. Les résultats seront communiqués le 15 avril 2022.

Les pièces à joindre au formulaire sont :

  • CV détaillé(s) rappelant les liens des candidat.e.s avec le monde de la marionnette
  • une lettre de motivation en français et en anglais, expliquant dans le détail, pourquoi cette demande est faite, quels sont les acquis espérés et la façon dont ceux-ci pourraient être partagés ou contribuer au secteur
  • un calendrier détaillé concernant le déroulement du projet
  • un budget prévisionnel détaillant l’ensemble des frais et des aides espérées (apport personnel, autres aides, supports en nature) pour le projet
  • une lettre de soutien de l’une des Villes membres de l’AVIAMA
  • tout autre lettre de soutien et document que le candidat juge utile de joindre à sa demande.

Aucune candidature ne sera validée sans la documentation indiquée ci-avant.

Si vous rencontrez des problèmes pour remplir le formulaire ou si vous avez des questions, vous pouvez écrire à communication@aviama.org

Règlement de la Bourse AVIAMA

Le règlement complet de la bourse AVIAMA 2022 – Marionnettes et Mobilité est disponible ici :

Certains éléments ne sont pas disponibles à cause de vos préférences cookies !

 » Google Youtube  » utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Pour visualiser le contenu, vous devez activer ces derniers : Activer les cookies

Une assemblée générale dans le cadre du 21ème Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes 2021

Lancement d’un Prix de l’Initiative, bourse mobilité, nouvelles villes adhérentes… l’association des villes amies de la marionnette (AVIAMA) qui fêtera son 10ème anniversaire en 2022, continue de renforcer son soutien aux arts de la marionnette à travers le monde.  

Rapport moral de la présidente

Cette année, le Festival Mondial des Théâtres des Marionnettes, fêtait son 60ème anniversaire! C’est dans cet esprit de fêtes et de retrouvailles, après une crise mondiale qui n’a malheureusement pas épargné le secteur de la culture que les villes membres de l’AVIAMA ont pu se réunir pour leur assemblée générale, le 19 septembre. Accueillis dans les locaux de la Mairie de Charleville-Mézières par Nathalie Robcis, maire adjointe déléguée à la Culture, et sous la présidence de Claudine Ledoux, des représentants des villes de Bialystok, Gand, Saguenay, Liberec, Pilsen, Tournai ont pu faire le déplacement. Mme Olatz Peon Ormazabal, maire de Tolosa, Mme Josée Néron, mairesse de Saguenay, Monsieur Jae-Soo Lee, maire de Chuncheon, Monsieur Takeshi Sato, maire de Iida ainsi que des représentants des villes de Ségovie, de Séville, et de Tournefeuille les ont rejoint par visioconférence. Le rapport moral de la présidente est accessible ici :

Salle Japonaise – Mairie de Charleville-Mézières – 19/09/2021

L’AVIAMA fait preuve de solidarité grâce à la bourse Marionnette et Mobilité

Lors de cette AG, l’AVIAMA a reconduit pour la 4e année consécutive la bourse Marionnette et Mobilité, qui permettra d’aider 5 projets avec une enveloppe globale de 10000 euros. La présidente, Mme Claudine Ledoux, au nom du Conseil d’Administration, a proposé d’ores et déjà de réserver une des bourses à une artiste afghane en 2022.

Le Prix International AVIAMA de l’Initiative

Le Prix International AVIAMA de l’Initiative a été lancé lors du FMTM 2021. En créant un Prix de l’Initiative dans le domaine des arts de la marionnette, l’AVIAMA veut récompenser à l’échelle internationale celles et ceux qui par une action novatrice contribuent à mettre en valeur les arts de la marionnette, à défendre leur développement et à encourager leur reconnaissance par un large public.

Il sera destiné une année sur deux à un gouvernement local ou une structure officielle. L’année suivante, il sera destiné à mettre en valeur la réalisation d’une association ou d’une ou de personnes individuelles. Les candidats à l’un et l’autre prix sont présentés et soutenus par l’une des Villes du réseau AVIAMA.

La ville de Saguenay a lancé un appel à candidature auprès des artistes de son territoire pour la réalisation du trophée. Le premier prix sera attribué à un gouvernement local ou une structure officielle, lors de l’Assemblée Générale de l’AVIAMA 2022 à Chuncheon.

Le jury du Prix International AVIAMA de l’Initiative pour les deux premières années de lancement sera présidé par la ville de Chuncheon, et composé par les villes de Saguenay et Liberec, ainsi que de deux représentants associés en raison de leur expertise, Monsieur Dadi Pudumjee, président d’honneur de l’UNIMA et Monsieur Luk de Bruycker, fondateur de la compagnie Theater Taptoe.

Deux nouvelles villes françaises ont rejoint le réseau

Monsieur Pierre Mouraret, maire de Dives-sur-Mer, située en Normandie, accompagné de Madame Danièle Garnier, adjointe à la culture ont fait le déplacement à Charleville-Mézières pour présenter la candidature de leur ville, qui compte près de 6000 habitants. Depuis 1986, la ville accueille un festival de marionnettes et de formes animées, le Festival Récidives, dont la reconnaissance professionnelle et institutionnelle a permis d’impulser la création d’un Centre National de la Marionnette (label CNMa), le Sablier, réunissant le Festival de Dives-sur-Mer et le Théâtre Jean Vilar d’Ifs près de Caen. 

Madame Monique Le Miniez, adjointe à la culture de la ville de Mirepoix, en Occitanie, avec 3300 habitants, a également présenté la candidature de Mirepoix. Cette cité médiévale, située en Ariège, accueille tous les ans en août depuis 1988, le festival international des arts de la marionnette Mima, organisé par l’association Filentrope. L’équipe de Mima développe aussi tout au long de l’année des actions de soutien à la création contemporaine et des actions de sensibilisations auprès des publics du territoire.

Les membres ont voté à l’unanimité l’entrée des deux villes françaises dans leur réseau.

Présentation de la Cité des Arts de la Marionnette à Charleville-Mézières

Le nouveau directeur du FMTM, Monsieur Pierre-Yves Charlois est passé lors de la réunion pour se présenter aux membres de l’AVIAMA. Mme Carole Marquet-Morelle, directrice du Musée de l’Ardenne, a également présenté le projet de la Cité des Arts de la Marionnette qui a été lancé lors de cette édition du festival.

Prochains rendez-vous

En 2022, l’AVIAMA fêtera ses 10 ans. La ville de Chuncheon accueillera l’Assemblée Générale.

En 2023, les villes membres de l’AVIAMA se retrouveront à Saguenay au Québec dans le cadre du FIAMS, en juillet. Pour rappel l’AG en 2021 devait avoir lieu à Saguenay. Ce déplacement a été reporté à cause de la crise sanitaire.

Suivez l’Association sur sa page Facebook @aviamarionnettes

Le festival MATEŘINKA était au rendez-vous du 15 au 19 juin 2021 !

Materinka festival 21

La 26ème édition du Festival MATEŘINKA, Festival international des théâtres de marionnettes, axé sur une programmation jeune public, s’est déroulée à Liberec (République Tchèque) du 15 au 19 juin 2021. Il a été le deuxième événement culturel tchèque à avoir lieu après les nombreuses annulations dues à la Covid19.

Le festival s’est déroulé dans les conditions spécifiques liées aux mesures sanitaires. Le public a pu assisté à 50 représentations interprétés par 18 compagnies, dont 4 venaient de l’étranger (Portugal, Slovaquie et Espagne). Le festival a été suivi par des programmateurs et professionnels provenant de Biélorussie, de France, d’Espagne, du Portugal, de Slovaquie et de la République Tchèque.

Les représentations ont eu lieu dans différents lieux de la ville de Liberec. Les spectacles ont affiché complets avec plus de 5 000 spectateurs au total. Un véritable succès !

Un riche programme d’activités annexes permettait de voir en soirée des spectacles pour adultes, des concerts, des projections de films d’animation, une table ronde sur les traditions de la marionnette, des ateliers de marionnettes ou encore une parade festive. La mascotte du festival était présente, sous la forme d’un éléphant géant dirigeable, Elefantelin, situé devant l’hôtel de ville de Liberec.

La cérémonie de clôture du 26ème Festival International Mateřinka 21 a eu lieu le samedi 19 juin 2021 après-midi au Naïvni Théâtre de Liberec en présence de représentants élus , pour la Ville de Liberec, M. Ivan Langr, adjoint au maire chargé de la culture, de l’éducation, des affaires sociales et du tourisme et pour la Région de Liberec, Mme Květa Vinklátová, membre du Conseil régional, conseillère à la culture.

Dix prix ont été décernés par un jury professionnels, pour des performances individuelles dans les spectacles programmés. Deux d’entre eux ont été attribués au Cabinet des miracles ou Orbis pictus, mis en scène par le Naïvni Théâtre de Liberec .

La prochaine édition de MATEŘINKA aura lieu en juin 2023. Vous êtes les bienvenus !

3ème Bourse mobilité : L’AVIAMA soutient 5 nouveaux projets

France, Belgique, Allemagne, Québec, Afrique de l’Ouest, Etats-Unis, Allemagne, Chili, Mexique… Les cinq compagnies lauréates de la 3e bourse Marionnettes et Mobilités de l’AVIAMA le 15 avril 2021 vont pouvoir continuer à tendre des fils par-delà les frontières.

En dépit des contraintes qui pèsent sur la culture et la mobilité, l’AVIAMA affirme plus que jamais son soutien aux artistes en maintenant sa bourse pour la mobilité.  Pour cette 3e sélection, elle a même augmenté son enveloppe globale en la portant à 10.000 euros. Cinq nouvelles compagnies (2000 euros chacune) et seize artistes vont ainsi poursuivre leurs projets de collaboration, de recherche, de résidences et de tournées à travers le monde durant les prochains mois.

Présidé par la ville de Charleville-Mézières (France), le jury des bourses Marionnettes et Mobilités 2021, constitué des Villes d’Iida (Japon), Pilsen (République Tchèque), Tolosa (Espagne) et Tournai (Belgique) offre une bourse de 2000 euros à chacune des compagnies suivantes :

CréatureS compagnie (France)

Bourse pour une collaboration, autour du projet Petits Pains Oubliés, avec différents partenaires au Québec.

Plus d’infos : http://cie.creatures.free.fr/petitspains/projet.htm

Compagnie El Caracol (Belgique – France)

Bourse pour une tournée du spectacle La vie d’Alceste en Afrique de l’Ouest en partenariat avec le Centre Ivoire Marionnette et ACMUR au Burkina Faso.

Plus d’infos : https://www.cie-elcaracol.com/

Compagnie Infra (Belgique)

Poussière/Cie Infra

Bourse attribuée pour des résidences artistiques du spectacle Poussière (création prévue en 2022) au Tas de Sable – Che Panses Vertes à Amiens (France) et à la Maison de la Marionnette à Tournai (Belgique).

Plus d’infos : https://www.compagnieinfra.com

Visuel réalisé par Ombline De Benque

Compagnie Yôkaï (France)

Bourse pour des étapes de recherches et d’expérimentation par visioconférences et en physique avec une rencontre prévue à Los Angeles autour de la création Réveil Invisible, en partenariat avec le studio de cinéma de la JIM HENSON’S CREATURE SHOP.

Plus d’infos : https://www.compagnieyokai.com/

Rafi Martin (Allemagne)

Bourse pour une tournée des spectacles Wax-en et /Not/ in my name au Chili et Mexique en partenariat avec le Goethe Institut, et la Biennale SACO d´Art contemporain au Chili.

Plus d’infos : https://www.rafimartin.com/

Parmi les critères de sélection du jury : la professionnalisation de jeunes compagnies ; des liens avec les villes membres de l’Aviama ; des dossiers artistiques pertinents et de qualité et des projets artistiques à différents stades de création (recherche, périodes de résidences, tournées…) ; une visibilité importante à l’AVIAMA grâce à la confiance accordée aux projets de ces compagnies sur leur territoire et à l’international ; des dossiers intéressants et argumentés.

Le prochain appel à candidature pour les bourses Marionnettes et Mobilité 2022 sera disponible en octobre 2021. Un nouveau jury sera désigné pour une durée de 3 ans lors de la prochaine Assemblée Générale de l’AVIAMA, en septembre 2021. N’hésitez pas diffuser cet appel et à nous suivre sur les réseaux sociaux pour plus d’informations.

Photo illustation de l’article : Rafi Martin (crédit : Shiran Eliaserov)

Le 21 mars, une Journée Mondiale de la Marionnette largement célébrée par les villes membres de l’AVIAMA

Mise en place par l’UNIMA depuis 2003, la Journée Mondiale de la Marionnette permet de fédérer les acteurs de la marionnette à travers le monde. Elle est le reflet d’une communauté d’artistes et d’amoureux de la marionnette unis et engagés défendant les valeurs d’éducation, de droit de l’homme, de cohésion, de transmission, mêlant tradition et modernité.  Pour la 2ème année consécutive, la situation sanitaire mondiale n’a malheureusement pas permis de tenir tous les évènements prévus. Cependant la vitalité des arts de la marionnette a été largement visible sur les réseaux sociaux, avec un nombre important de post relayant le hashtag #WPD2021. Les villes membres de l’AVIAMA se sont également associées à cette action afin de mettre en lumière leurs lieux et leurs artistes.

Un message qui nous relie

Les villes de Charleville-Mézières, Liberec, Pilsen, Tolosa, Tournefeuille, Séville, Ségovie, Saguenay, et l’arrondissement d’Outremont (Montréal – Québec) entre autres ont relayé le message rédigé par Audrey Azoulay, directrice de l’UNESCO, qui a marqué cette année son soutien à la Journée Mondiale de la Marionnette.

[La] Journée [Mondiale de la Marionnette] est l’occasion de rendre hommage à cet art millénaire et d’une richesse exceptionnelle que sont les marionnettes. Subtile adresse du geste, jeu de mouvement et d’illusion, d’ombre et de lumière; maîtrise du costume, de la forme et de la sculpture ; art de la mise en scène, du schématisme et du symbolisme ; virtuosité technique et poésie, l’art des marionnettes est un art universel, un art total. (…). Patrimoine inestimable, elles sont aussi toujours, qu’elles évoluent dans la solennité d’un rituel ou dans des mises en scènes contemporaines, un art d’aujourd’hui. (…)

Pour lire le message dans son intégralité : https://www.unima.org/fr/projets-et-realisations/journee-mondiale-de-la-marionnette/audrey-azoulay-2021/

Quelques exemples de célébration qui donnent à voir la palette des pratiques de la marionnette : au travers de portes ouvertes numériques, de mise en lumières de collections de marionnettes, et de témoignages d’artistes.

A Pilsen, le Divadlo Alfa Theatre s’est associé avec l’UNIMA République Tchèque pour présenter un moment plein de poésie.

Certains éléments ne sont pas disponibles à cause de vos préférences cookies !

 » Google Youtube  » utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Pour visualiser le contenu, vous devez activer ces derniers : Activer les cookies

UNIMA République Tchèque – JMM 2021

Devant la façade de l’hôtel de ville de Saguenay, le co-directeur du FIAMS, Dany Lefrançois a rendu hommage aux marionnettistes et à leurs fidèles spectateurs. En plus d’une diffusion sur les médias sociaux, des capsules mettant en vedette différents artisans, artisanes et marionnettistes ont été présentées sur écran géant, au grand intérêt des Saguenéens et Saguenéennes sur place.

21 mars 2021 – Mot de Dany Lefrançois, co-driecteur artistique du Festival International des Arts de la Marionnette à Saguenay, Québec

A Charleville-Mézières, l’Institut International de la Marionnette a pour la première fois ouvert ses portes de façon numérique.

20 mars 2021 – Journée portes ouvertes numérique – Présentation du directeur Philippe Sidre.

A Tournai et à Ségovie, les musées des villes ont présenté en vidéo leurs collections fabuleuses de marionnettes.

Présentation du musée de la Maison de la Marionnette à Tournai, vidéo réalisé par Nicolas Watrin, tout droits réservés
Certains éléments ne sont pas disponibles à cause de vos préférences cookies !

 » Google Youtube  » utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Pour visualiser le contenu, vous devez activer ces derniers : Activer les cookies

Collection de Marionnette Francisco Peralta – Turismo en Segovia

L’AQM à Outremont à Montréal a de son côté invité des femmes marionnettistes de diverses origines à raconter en quelques mots leur amour pour leur art. Pour lire leurs témoignages c’est par ici :  https://aqm.ca/2021/03/21/journee-mondiale-marionnette-2021/

Donnons-nous rendez-vous dans un an pour une nouvelle Journée Mondiale de la Marionnette, cette fois célébrée sans restriction !

Et pour plus d’informations : www.unima.org

Tournefeuille nouveau membre de l’AVIAMA

Le 22 janvier 2021, la ville française de Tournefeuille, près de Toulouse, a fait son entrée dans l’Association des villes amies de la marionnette. Une adoption à l’unanimité.

Un festival trentenaire, des formations professionnelles reconnues, deux classes spécialisées marionnette à l’Ecole d’enseignement artistique… La culture marionnettique est profondément ancrée à Tournefeuille, ville de l’agglomération toulousaine. Le 22 janvier 2021, les membres de l’AVIAMA ont voté à l’unanimité son entrée au sein de de leur réseau.

Le 19e membre

Avec ce nouvel adhérent, les villes amies de la marionnette comptent désormais dix-neuf territoires répartis, sur quatre continents, entre la France, la Belgique, le Luxembourg, l’Espagne, la République Tchèque, la Pologne, le Québec, le Mali, le Japon, l’île de Taïwan et la Corée du Sud. Commune de 27.000 habitants et 145 associations, Tournefeuille occupe un rôle de premier plan dans l’agglomération toulousaine grâce à des structures de référence.

Le festival Marionnettissimo

« Ville créative, participative et engagée dans une véritable politique culturelle », elle fait rayonner les arts de marionnettes sur l’ensemble de la région Midi-Pyrénées grâce à son festival Marionnettissimo. Fondé en 1990 par des « militants de la marionnette », il a fédéré près de 120 lieux partenaires sur toute la région. Chaque mois de novembre (excepté en 2020), se jouent pendant 6 jours des spectacles contemporains, locaux et internationaux regroupant un public diversifié.

Et…deux classes Mario !

Côté spectacles, la marionnette est présente toute l’année grâce à une programmation annuelle. L’association Marionnettissimo propose aussi un important volet pédagogique avec des formations professionnelles renommées (certifiées Qualiopi) ou encore des stages.

Depuis l’automne 2019, un partenariat entre la ville et Marionnettissimo a permis d’ouvrir à l’École d’enseignements artistiques (EEA) deux classes marionnette destinées aux amateurs adultes et enfants. Après la musique, la danse, les arts plastiques et le théâtre, il est désormais possible d’approcher la marionnette à travers la manipulation et le jeu sans oublier la construction, en relation avec la découverte des créations artistiques

L’Ecole d’enseignements artistiques de la ville de Tournefeuille assure à la fois une mission d’enseignement à destination de tous les amateurs intéressés et une mission d’éveil culturel et d’éducation artistique : dans ces classes spécialisées, découverte et partage pour petits et grands au programme, en lien également avec l’ensemble de la programmation culturelle de la ville. Les intervenants sont des professionnels qualifiés : artistes, comédiens, plasticiens, metteurs en scène…

En fin d’année scolaire, un spectacle réunit les deux classes d’âge. Encore un choix novateur de cette Ecole municipale !

De nouvelles candidatures de villes sont attendues par l’AVIAMA pour la prochaine assemblée générale qui se déroulera en juillet à Saguenay (Québec).

BOURSES AVIAMA 2021 – Appel à projets Marionnettes et Mobilité

L’Association Internationale des Villes Amies de la Marionnette (AVIAMA) réunit des villes et des gouvernements locaux du monde entier autour de la marionnette et représente un véritable réseau de coopération et d’échanges.

Objectifs des bourses :

L’AVIAMA, qui aide à tisser des liens entre les différents pays, est particulièrement sensible à la question de la mobilité (voyage et/ou accueil sur place), dont les coûts sont souvent un blocage à la réalisation des projets.
La nature du/des projet(s) aidé(s) doit concerner le domaine des arts de la marionnette sous différents aspects (recherche, apprentissage, découverte, participation à un évènement…) et se dérouler prioritairement dans l’une des Villes membres, sans exclure, néanmoins, d’autres villes.

Aucune condition d’âge n’est exigée; mais le Jury sera particulièrement attentif aux demandes venant d’étudiants ou de jeunes professionnels.

Calendrier :

Un appel est lancé chaque année en octobre
Date butoir pour l’envoi des candidatures : 11 janvier 2021

Envoi du Dossier complet de demande à l’adresse mail suivante: contact@aviama.org
Une confirmation de réception sera adressée aux candidats.

Communication du choix du/des projet(s) retenu(s) et des montants alloués: 15 avril 2021

Présentation de l’Association et Règlement complet ici

L’AVIAMA renforce son soutien aux marionnettistes en 2021

Création du prix Initiative, augmentation de la bourse mobilité, nouvelles candidatures à l’étude… Malgré le contexte pandémique, l’association des villes amies de la marionnette (AVIAMA) continue d’avancer dans ses projets.

Une assemblée générale en visioconférence

Le samedi 26 septembre 2020, en marge de l’événement J-365 du FMTM, 14 des villes membres de l’AVIAMA se sont réunies en assemblée générale sous la présidence de Claudine Ledoux, dans un format nouveau : une visioconférence, en mairie de Charleville-Mézières. 14 heures en France, 7 heures du matin au Canada, 23 heures au Japon… Malgré les difficultés de déplacement et les décalages horaires, une belle trajectoire a ainsi été tracée de l’Asie au continent américain en passant par l’Europe.

14 villes membres réunies en visioconférence
14 villes membres réunies en visioconférence

Des candidatures à l’étude

Deux villes étaient présentes pour assister à l’AG et présenté leur candidature pour adhérer à l’association : la ville de Tournefeuille en Occitanie et celle de Faenza en Italie.  Dans ce cadre, un dépôt de candidature pourra exceptionnellement avoir lieu en janvier 2021 lors d’une assemblée générale extraordinaire.

La bourse Marionnettes et Mobilité augmentée

Lors de cette AG, l’AVIAMA a renforcé son soutien aux artistes. La bourse mobilité est reconduite pour la 3e année consécutive avec un plafond augmenté. En 2020 et 2019, quatre projets ont été aidés pour un montant de 2000 euros chacun. En 2021, l’enveloppe globale de la bourse a été revue à la hausse afin de soutenir encore davantage le secteur des arts de la marionnette.

Création d’un prix de l’initiative

2021 verra encore la création d’un Prix de l’Initiative actuellement en préparation. Il récompensera une réalisation particulièrement innovante portée par une Ville, un gouvernement local, une association ou une personne et visant à promouvoir le théâtre de marionnette et ses acteurs. Le Prix sera lancé en septembre 2021 lors d’un évènement prévu dans le cadre de la prochaine édition du Festival Mondial des Théâtres de Marionnette de Charleville-Mézières.

Prochain rendez-vous pour les membres de l’Aviama : les 30 et 31 juillet 2021 pour le FIAMS, festival international de marionnette  de la ville de Saguenay au Québec – Canada.

Suivez-nous sur notre page Facebook @aviamarionnettes et retrouvez l’agenda des villes membres sur notre site www.aviama.org

Vivre au présent – Report du Festival International de Théâtre de Marionnettes Titirimundi de Ségovie.

« Sur le point d’imprimer le programme, alors que tout était prêt, l’état d’alerte nous a obligés à stopper nos vies personnelles et professionnelles. La prudence s’est imposée, étant donné que le festival a habituellement lieu en mai à Ségovie et s’exporte dans différentes villes espagnoles d’avril à juin. Nous avons ainsi décidé de reporter le festival du 22 au 27 septembre 2020 » explique Marián Palma, directrice du festival qui, depuis le début de la crise n’a eu de cesse, avec son équipe, que de trouver des solutions de report pour les 35 compagnies de 14 pays différents initialement prévues. Le dialogue a aussi été nécessaire avec les financeurs du festival notamment la Mairie de Ségovie et la Fondation Siglo de la Junta de Castilla y León.

La 34ème édition de Titirimundi se serait tenue du 12 au 17 mai à Ségovie, avec une présentation officielle le 3 avril. Elle est reporté au mois du 22 au 27 septembre 2020 (sous réserves des conditions sanitaires en vigueur).

« Défaire pour refaire ».

C‘est ainsi que Marián Palma décrit cette 34e édition. Il n’est pas facile de savoir si les compagnies seront disponibles, si la situation sanitaire permettra une programmation internationale et si les lieux prévus pour un festival de cette envergure à Ségovie seront accessibles. L’équipe du festival prépare une édition sur l’autre avec un an d’avance, c’est à dire à partir de juin. « Cette année, d’ailleurs, nous étions bien en avance et tout était prêt depuis quelques mois » affirme Marián Palma, qui a réussi, pour l’instant, à reporter un grand nombre des compagnies initialement engagées et à conserver les lieux choisis, avec l’aide de la Mairie de Ségovie, pour un festival de cette ampleur et de cette importance au niveau international. . « Les compagnies ont très bien réagi, très rapidement. La profession des marionnettistes se caractérise par une bonne volonté et de l’entraide. Nous sommes proches des artistes qui nous ont manifesté leur envie de venir à Titirimundi, ne serait ce que l’année prochaine si ce n’est pas possible autrement » ajoute-t-elle.

Grâce au soutien du Conseil provincial, le festival peut tourner dans 50 villes de province en septembre. L’équipe travaille également à une tournée dans 14 villes espagnoles . Ainsi au moins 50 % des actions sont maintenues, ainsi que les ateliers qui font partie intégrante du festival. Les actions culturelles dans le cadre de la programmation touchent des publics qui ne peuvent se rendre dans les lieux habituels de programmation : hôpitaux, maisons de retraite, prisons, centres pour handicapés mentaux et physiques, etc.

« Et puis, nous verrons ce qui se passera en septembre. S’il y a une chose que nous défendons, nous qui sommes au plus prêt des marionnettistes c’est que l’art et la vie vont ensemble, que l’un n’existe guère sans l’autre, et que nous ne pouvons rien contrôler en ces temps incertains. Nous devons donc nous adapter du mieux que nous pouvons » explique Palma, en faisant allusion à cette maxime que Julio Michel, fondateur du festival, connaissait bien : vivre au présent.

Titirimundi

Plus d’informations : https://www.titirimundi.es//

Plus de 15 000 visiteurs à Montréal pour le Festival de Casteliers

Festival de Casteliers

Du 4 au 8 mars 2020, le Festival de Casteliers de Montréal a fêté son 15e anniversaire en rassemblant plus de 15000 visiteurs et spectateurs dans huit lieux de diffusion. Un large public de grands et petits ont assisté à une trentaine de représentations de compagnies venues de huit pays différents (France, Belgique, Canada, Québec, Grèce, Mexique, Finlande, Écosse). De nombreuses activités et expositions étaient proposées en parallèle, montrant le dynamisme de la marionnette au Québec. L’AVIAMA, dont l’arrondissement d’Outremont est membre, était présente à travers l’exposition des panneaux rassemblant les visuels des villes adhérentes.

Soirée d’anniversaire exceptionnelle

Pour ses 15 ans, le festival de Casteliers a célébré le dévouement de sa fondatrice, Louise Lapointe,  directrice artistique et codirectrice générale. Il a aussi souligné la carrière exceptionnelle d’André Laliberté, directeur artistique du Théâtre de l’Œil. Un hommage a été rendu au théâtre d’ombre chinois et au théâtre de marionnettes de Shanghaï, contraint d’annuler sa venue. Par solidarité, la captation de leur spectacle Mulan animé par douze marionnettistes a été projeté dans des conditions cinématographique.

Des facettes de la marionnette contemporaine

La dizaine de spectacles a brossé un magnifique portrait de la marionnette contemporaine, des formes les plus classiques aux plus éclatées. Du conte guerrier à la dystopie futuriste en passant par la crise des migrants, la programmation du Festival de Casteliers a su démontrer une fois de plus l’infinie richesse et diversité des thématiques, techniques et médiums des arts de la marionnette.

Certains éléments ne sont pas disponibles à cause de vos préférences cookies !

 » Vimeo framework  » utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Pour visualiser le contenu, vous devez activer ces derniers : Activer les cookies

35 programmateurs étrangers

Moment clé de rassemblement pour la profession au Québec, avec des rencontres, des échanges et des collaborations, le Festival a aussi reçu une délégation de 35 programmateurs étrangers. Tout au long de la semaine, le Pavillon Saint-Viateur a accueilli le OUF! festival off de Casteliers. La 16e édition du Festival de Casteliers de Montréal se déroulera du 3 au 7 mars 2021.

Une marionnette intronisée citoyenne d’honneur par la Ville de Saguenay

L'autre dans la cité

Au coin de la rue, une citoyenne peu ordinaire attire le regard des passants. Certains peuvent la trouver étrange, mais d’autres lui sourient ou même lui envoient la main – ce n’est pas la première fois qu’ils la rencontrent au centre-ville.

L’AUTRE est une marionnette de taille humaine déambulant dans les commerces et l’espace public. Elle expérimente le quotidien humain par diverses actions comme siroter un café sur une terrasse, lire un livre à la bibliothèque ou commander un repas au restaurant. 

Lors d’une cérémonie protocolaire tenue à l’hôtel-de-ville de Saguenay, les élus saguenéens ont accueilli L’AUTRE qui a été proclamée officiellement «  marionnette citoyenne de Saguenay » ! L’événement était une occasion pour cette ville québécoise de signifier un appui symbolique à son milieu culturel et de célébrer la Journée mondiale de la marionnette tout en soulignant fièrement son adhésion à l’AVIAMA.

« Saguenay a reconnu l’impact et l’importance que pouvait avoir la marionnette de grandeur humaine, L’Autre, auprès des jeunes et des moins jeunes. Saguenay est probablement la seule ville à avoir une marionnette comme citoyenne et de renommée internationale. Nous n’avons donc pas hésité très longtemps à en faire un citoyen à part entière de Saguenay », a précisé Josée Néron, mairesse de Saguenay.

Un happening insolite à la frontière entre l’imaginaire et le réel

Depuis ce temps, cette marionnette circule régulièrement dans la ville dans le cadre du projet « L’Autre dans la cité », un concept artistique original qui est conçu par La Tortue Noire, une compagnie théâtrale saguenéenne. Afin d’inscrire les actions de L’AUTRE dans l’espace public, une brigade de quatre marionnettistes est constamment aux aguets, priorisant l’improvisation et les gestes spontanés. Ils accompagnent L’AUTRE dans sa rencontre avec la population pour démystifier les arts de la marionnette, dans une intention de médiation culturelle.

Des rencontres citoyennes à échelle humaine

La dimension et les gestes réalistes de la marionnette, fabriquée par l’artiste Mylène Leboeuf, ont permis de susciter de nombreuses réactions lors de plus d’une vingtaine de sorties publiques à Saguenay. Jusqu’à maintenant, près de 10 000 citoyens saguenéens ont pu apercevoir L’AUTRE dans l’espace public. De plus, ce personnage unique s’est rendu à quelques reprises dans d’autres villes et a même visité plusieurs cités du Mexique. Au-delà de la simple animation, la présence de cette marionnette grandeur humaine, cet « autre citoyen », vise à favoriser une prise de conscience collective et fait appel à une ouverture à la vie communautaire. Sa présence surprenante ne laisse personne indifférent.

Une capsule vidéo est disponible sur la plateforme web de La Fabrique culturelle de Télé-Québec : https://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/10966/l-autre-dans-la-cite-le-theatre-de-la-tortue-noire

Crédit photos : Cie La Tortue Noire – Sophie Gagnon-Bergeron

90ème anniversaire de la naissance de Francisco Peralta

À partir d’aujourd’hui, vendredi 5 juin, et jusqu’à dimanche 7 juin, les amis et admirateurs du grand maître marionnettiste Francisco Peralta lui rendront hommage sur les réseaux sociaux de l’Office de Tourisme de Segovie et du Musée de Marionnettes de Francisco Peralta : Marian Palma (directrice du festival Titirimundi), Alberto Albarrán (directeur de l’école d’art et de design, Casa de los Picos), Sonia Zubiaga (La Pícara Locuela), Lucile Bodson (coordinatrice de l’AVIAMA), Paco Paricio (marionnettistes de Binéfar), María Parrato (marionnettes de María Parrato), Carlos Muñoz de Pablos (maître vitrail et académicien de l’Académie royale d’histoire et d’art de San Quirce) et Claudia de Santos (Elue au Tourisme et à la Culture de la ville de Ségovie).

Francisco Peralta est l ‘une des personnalités incontournables de l’histoire des arts de la marionnette.

Son œuvre a été distinguée par les prix nationaux et internationaux les plus prestigieux.

  • En 1990, il a reçu la Médaille du Mérite des Beaux-Arts
  • En 2008, l’UNIMA (Union Internationale de la Marionnette, ONG dotée du statut consultatif auprès de l’UNESCO) a nommé Francisco Peralta et Matilde del Amo membres honoraires
  • En 2009, il est inscrit dans l’Encyclopédie Mondiale de la Marionnette, aux côtés des plus grands marionnettistes de tous les temps.

Il y a deux ans, le 2 janvier 2018, Francisco Peralta nous a quittés, mais son souvenir est toujours très présent à Ségovie grâce à la Collection de marionnettes qui porte son nom.

L’empreinte laissée par Francisco Peralta et son lien avec la ville de Ségovie sont profonds. Entre 1980 et 1984, il a enseigné à l’École des arts et métiers de Ségovie. Pendant cette période, il a créé, avec ses étudiants, une nouvelle version de Romance de la Condesita et en 1982, il a officiellement créer la fondation Marionetas Peralta del Amo, avec sa femme Matilde et ses filles.

En 2014, le Musée de Marionnettes de Francisco Peralta a été inaugurée à la Puerta de Santiago, une des anciennes portes de la muraille de Ségovie, élément important du patrimoine de la ville. Cette exposition permanente, compte 38 marionnettes offertes par le maître Peralta à la ville de Ségovie.

Pour plus d’informations sur la collection de marionnettes de Francisco Peralta, voir ici ou encore

Quatre projets lauréats aux bourses à la mobilité

Quatre projets lauréats aux bourses à la mobilité

Ce 15 avril 2020, dans un contexte de crise sanitaire mondiale, l’Aviama a souhaité plus que jamais réaffirmer ses engagements en faveur des jeunes artistes et de la mobilité et a tenu à respecter le calendrier prévu pour attribuer les Bourses 2020 de l’appel à projet lancé en octobre 2019.

Quatre projets ont été retenus bénéficiant chacun de montants significatifs permettant des projets ambitieux et professionnels :

Customs, une création européenne par Liza Cox, Joana Feijo, Emilie Parmentier, Eléonore Antoine Snowden

(France – Allemagne – Grèce – Espagne) : 2000 €.

Pour des périodes de résidences à Göttingen, Thessalonique et Tolosa pour quatre jeunes marionnettistes. Le spectacle sera créé lors du prochain Congrès de l’Unima où des jeunes marionnettistes des 4 continents présenteront des formes artistiques toutes adaptées du même texte Customs de l’auteur Marcos Nicolaiewsky.

Les Vagues par la compagnie Théâtre de l’Entrouvert

(France – Japon) : 2000 €.

Pour un voyage d’étude et de recherches artistiques et techniques au Japon, à Iida, pour la prochaine création de la compagnie.

Lovo par la compagnie Teatro Lafauna

(Espagne – Belgique) : 1800 €.

Pour les membres belges et espagnols de la compagnie pour la création (résidence et première) du spectacle Lovo.

Profane et Sacré par Simon Moers et Tomoe Kobaye

(Belgique – Japon) : 2000 €.

Pour un voyage de recherches artistiques et scientifiques sur les traditions populaires et locales des cérémonies Matsuri et Kadosuke au Japon. Naturellement, ces bourses seront ajustées aux nouvelles étapes de réalisation des projets et fonction du nouveau calendrier fourni par les récipiendaires.

Alors que nous sommes physiquement contraints de rester chez nous, de fermer nos portes et nos frontières, l’Aviama soutient plus que jamais les artistes et rappelle le rôle fondamental de la culture, à la fois dans l’identité et la stabilité de nos sociétés, mais aussi pour l’épanouissement des hommes.

Crédit photo : Elise Vigneron

Du Sénégal au Brésil grâce à la bourse Marionnette et mobilité

Du Sénégal au Brésil grâce à la bourse Marionnette et mobilité

Depuis le 31 octobre 2019, le deuxième appel à Bourse  Marionnettes et mobilité est lancé et courra jusqu’au 31 janvier 2019. A quoi sert-elle ? La marionnettiste sénégalaise, Patricia Gomis, témoigne de son expérience au Brésil.

La marionnettiste sénégalaise, Patricia Gomis de la compagnie Djarama est une des premières lauréates de la bourse Marionnettes et mobilité, créée par l’Aviama en 2018. En avril 2019, elle a reçu 800 euros qui lui ont permis de se rendre au Brésil aux 3e rencontres internationales de l’Unima sur la Formation  (Pro-vocaçao). (Lien vers vidéo : https://vimeo.com/333042536 ou page www.unima.org/fr/programme-rencontre-internationale-formation-marionnette-bresil-2019)

Grâce à cette bourse, Patricia Gomis a pu :

  • présenter les étapes du processus de création  (2 ans) de son projet Petit bout de bois (sur les enfants des rues du Sénégal) ainsi que de le jouer. https://youtu.be/qnzaKen0B1w
  • développer des échanges, partenariats et collaborations avec un large réseau d’artistes et d’institutions et notamment une participation au Festival International Jeune Public de Roumanie.
  • pérenniser les formations proposées au Sénégal dans son centre, le pôle culturel Djaram’Arts
  • relancer la convention signée entre l’Institut international de la marionnette de Charleville-Mézières (http://www.marionnette.com/) et Djarama qui permet aux étudiants sortant de l’Esnam de développer des projets de formation et d’échanges artistiques avec des élèves Sénégalais.

Son souhait pour la suite ? « Organiser une rencontre Internationale de l’Unima pour la formation au Sénégal » et « permettre aux nombreux artistes africains qui pratiquent les arts de la marionnette (…) de découvrir  le vaste univers de la marionnette ».

Patricia Gomis et Philippe Sidre
Patricia Gomis et Philippe Sidre

Deuxième appel à bourse lancé jusqu’en janvier 2020

Recherche, apprentissage, découverte, participation à un festival… Les différents aspects des arts de la marionnette sont pris en compte par les membres du jury. L’appel à candidature pour les bourses 2020 Marionnettes et Mobilité a été lancé en octobre 2019. Les dossiers peuvent être remis jusqu’au 31 janvier 2020. https://www.aviama.org/appel-bourses-aviama-2020-marionnettes-et-mobilite/

Tout le règlement ici.

reglement-appel-bourses-aviama-2020.pdf

Bourses « Marionnettes et Mobilité » : les chiffres

  • première attribution le 20 avril 2019
  • 8000 euros
  • 6 lauréats
  • 3 continents (Europe, Asie-Pacifique, Afrique)
  • 1 jury de 5 villes-membres

Les lauréats 2019 : Patricia GOMIS – Senégal ; Gwen KNOX – Australie ; Anurupa ROY – Inde ; Sarah VECCHIETTI – Italie ; Yoko YAMAGUCHI – Japon ; Sonia ZUBIAGA – Espagne.

APPEL BOURSES AVIAMA 2020 Marionnettes et mobilité

L’Association Internationale des Villes Amies de la Marionnette (AVIAMA) réunit des villes et des gouvernements locaux du monde entier autour de la marionnette et représente un véritable réseau de coopération et d’échanges.

Objectifs des bourses :

L’AVIAMA, qui aide à tisser des liens entre les différents pays, est particulièrement sensible à la question de la mobilité (voyage et/ou accueil sur place), dont les coûts sont souvent un blocage à la réalisation des projets.
La nature du/des projet(s) aidé(s) doit concerner le domaine des arts de la marionnette sous différents aspects (recherche, apprentissage, découverte, participation à un évènement…) et se dérouler prioritairement dans l’une des Villes membres, sans exclure, néanmoins, d’autres villes.

Aucune condition d’âge n’est exigée; mais le Jury sera particulièrement attentif aux demandes venant d’étudiants ou de jeunes professionnels.

Calendrier :

Un appel est lancé chaque année.
Pour les bourses 2020 : 31 octobre 2019
Date butoir pour l’envoi des candidatures : 31 janvier 2020

Envoi du Dossier complet de demande à l’adresse mail suivante: contact@aviama.org
Une confirmation de réception sera adressée aux candidats.

Communication du choix du/des projet(s) retenu(s) et des montants alloués: 15 avril 2020

Présentation de l’Association et Règlement complet ici