présentation aviama

Association internationale
des Villes Amies de la Marionnette

Pourquoi l’AVIAMA ?

Le caractère universel
des arts de la marionnette

La culture est un bien commun de l’humanité. Son rôle est fondamental, à la fois dans l’identité et la stabilité des sociétés, mais aussi pour l’épanouissement des hommes et le développement des territoires.
L’art de la marionnette est un art vivant qui s’appuie sur une longue histoire et un avenir prometteur. Présents dans presque toutes les cultures du monde, les arts de la marionnette permettent de parler un langage universel, accessible à tous, quelle que soit sa condition et son pays d’origine.

Pourquoi l’AVIAMA ?

Les arts de la marionnette,
facteur de développement

La vocation des membres de l’AVIAMA est de favoriser l’ancrage des arts de la marionnette afin qu’ils jouent pleinement leur rôle social et servent de vecteur au développement de leur territoire. Car la marionnette, grâce à ses spécificités, peut apporter des réponses, que cela soit en terme d’ image, de développement économique et touristique, de valorisation culturelle, de projet éducatif ou d’intégration sociale. Son caractère international, ses composantes pluridisciplinaires, sa nature populaire, tout autant que très exigeante, peuvent fournir des solutions adaptées aux politiques publiques de développement local.

Pourquoi l’AVIAMA ?

Le rôle
des décideurs locaux

Le rôle des autorités locales et celui de leurs dirigeants politiques sont essentiels : leur soutien à la fois à la création, la diffusion, la formation et la préservation du patrimoine est indispensable aux arts de la marionnette. Ce soutien, direct ou indirect, aux artistes, aux associations, aux festivals et aux équipements constitue souvent une part importante de leur action dans le domaine culturel.

A quoi sert AVIAMA ?

Le nombre et la diversité des villes où sont pratiqués les arts de la marionnette représentent une source de richesse, un véritable potentiel d’opportunités pour les décideurs politiques à qui AVIAMA offre de multiplier les possibilités de rencontres et de projets communs. AVIAMA a pour objectif de devenir un véritable espace d’échanges, de ressources et de réalisation de projets pour les autorités locales.

Espace d'échange
Espace d'échange

Entre les décideurs politiques, mais aussi entre eux et les professionnels de la culture, afin que tous les acteurs impliqués y débattent mais aussi y trouvent l’exemple d’initiatives et de réalisations dans le monde entier, y échangent des bonnes pratiques, se tiennent informés et informent de l’actualité de leur ville, et puissent in fine faire la promotion de leur territoire.

Espace de ressources
Espace de ressources

Pour proposer un soutien concret aux autorités politiques dans la mise en oeuvre de leur projet culturel et/ou de développement local : mises en relation, conseil en matière d’ingénierie culturelle et de coopération internationale, aide à la recherche de financements nationaux ou internationaux, formations etc.

Espace de projets
Espace de projets

Pour servir de cadre à la réalisation de projets de coopération culturelle bilatéraux ou multilatéraux associant l’AVIAMA et les villes membres entre elles.

Comment fonctionne AVIAMA ?

La gouvernance de l’association,
AVIAMA est dotée de trois organes :

AVIAMA

Une assemblée générale

qui se réunit tous les ans, alternativement à Charleville-Mézières, à l’occasion du Festival mondial des théâtres de marionnettes et dans l’une des villes membres. La première assemblée générale a été organisée en 2011, à Charleville-Mézières, la seconde à Bialystok, en 2012, à l’occasion du Festival international des théâtres des écoles de marionnette.

Une conseil
d’administration

qui constitue l’organe d’impulsion et d’animation de l’association

Un bureau

dont le rôle est de mettre en oeuvre les décisions du conseil d’administration et de représenter l’AVIAMA. Il est constitué en outre de maires ou dirigeants de gouvernements locaux issus de trois autres continents : M. Siaka Dembélé, Président de la Région de Ségou (Mali), Vice-président ; Mme Marie Cinq-Mars, Maire de l’arrondissement de Outremont- Montréal (Canada), Secrétaire ; M. Mitsuo Makino, Maire de Iida (Japon), trésorier.

Les ressources
d’AVIAMA

aviama

La cotisation annuelle des villes membres de l’AVIAMA a été calculée afin qu’elle ne soit pas un obstacle à leur adhésion. Elle est fixée en fonction du revenu national brut de chaque pays et du nombre d’habitants de chaque collectivité locale. En tout état de cause, le montant de la cotisation annuelle ne peut dépasser 1500 €.