Présentation du Trophée du Prix International de l’Initiative par l’artiste québécoise Mylène LeBoeuf-Gagné

En 2022 l’AVIAMA lance le Prix International de l’Initiative. L’objectif : Récompenser des actions novatrices et remarquables qui contribuent à mettre en valeur les arts de la marionnette. Tous les deux ans une ville à travers le monde sera honorée avec la remise d’un trophée représentant les valeurs de l’AVIAMA.  Ce trophée, qui est une véritable œuvre d’art, a été conçu par l’artiste Mylène LeBoeuf-Gagné, scénographe et marionnettiste, de la ville de Saguenay.

Un appel à projet lancé par la ville de Saguenay pour concevoir le prix

En 2021, lors de la mise en place du Prix de l’Initiative, l’AVIAMA a missionné la ville de Saguenay pour la conception du Trophée.

La ville de Saguenay a ainsi lancé un appel à candidatures auprès des artistes de sa région pour concevoir le trophée. Le choix définitif s’est porté sur l’artiste Mylène LeBoeuf-Gagné, scénographe et marionnette, qui a su à travers sa proposition mettre en valeur à la fois l’énergie que l’artiste donne à l’objet pour qu’il devienne marionnette et la mission de l’AVIAMA, de créer des liens entre les villes membres, les artistes, et le public.

Mylène LeBoeuf – Gagné nous présente sa proposition dans la vidéo ci-dessous :

Certains éléments ne sont pas disponibles à cause de vos préférences cookies !

 » Google Youtube  » utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Pour visualiser le contenu, vous devez activer ces derniers : Activer les cookies

Les trois éléments du trophée : la main, la boule et les cordes

La main est l’image de l’art de la manipulation, du pouvoir de ‘’mouvance’’, du pouvoir de prêter vie. Elle est le pont de la rencontre avec l’autre : tendre la main vers l’autre, se donner la main. Elle est aussi un symbole de revendication : réclamer sa présence, la défendre. Elle est un parallèle entre l’art de la marionnette, le rôle social et la mission d’intégration de l’AVIAMA.

Les cordes sont un outil important dans la fabrication et la manipulation de personnages. Elles se présentent dans l’œuvre comme des vecteurs de communications, des ponts qui cherchent à réunir, qui créent des parcours, qui tissent des liens, qui stimulent des échanges. Elles sont aussi les liaisons entre les doigts et la sphère, la relation des artistes avec le monde, le public qui enrichit les rencontres rendant ainsi la marionnette si vivante, voir magique.

La boule représente la Terre, l’universalité, le sans fin, le sans limite. Elle personnifie l’unité et la diversité des créateurs qui œuvrent sur cette planète qui comme les cordes prennent leur voie et leur démarche propre, se rencontrent, se nourrissent, s’inspirent et transforment ainsi leur parcours. Elle évoque ainsi l’infini des associations et le sans limite des créations.

Une proposition validée à l’unanimité par les villes membres de l’AVIAMA.

La ville de Saguenay a présenté le Trophée aux villes membres lors de l’AGE qui s’est tenue par visioconférence le 22 janvier 2022. Il a été validé à l’unanimité avec enthousiasme ! Merci aux équipes de la Ville de Saguenay et à l’artiste Mylène LeBoeuf-Gagné pour cette réalisation ! La production en bronze du Trophée peut maintenant débuter. Il sera remis à la ville lauréate du Prix de l’lnitiative lors de la prochaine Assemblée Générale de l’AVIAMA prévue en août 2022 à Chuncheon.

Pour en savoir plus sur le Prix International AVIAMA de l’Initiative : https://www.aviama.org/un-prix-international-dans-le-domaine-des-arts-de-la-marionnette/