… et au cœur des problématique de formation et de professionnalisation des jeunes marionnettistes.  

Le festival Titirijaï, à Tolosa, accueille le 22 novembre 2021, dans le cadre de sa 39ème édition, le projet 4 créations – 4 continents. Ce projet, mêlant formation, pédagogie, rencontres, professionnalisation pour de jeunes marionnettistes européens, américains, asiatiques et africains a commencé en 2019 et a été remarqué pour son exemplarité, et soutenu par différents partenaires à travers le monde, dont l’UNESCO et l’AVIAMA.

Ses objectifs :

  • Traverser les cultures par la création artistique marionnettique et contribuer au dialogue interculturel en associant des artistes de différents pays,
  • Porter les valeurs d’amitié, l’esprit d’ouverture et de coopération, défendus par l’UNIMA depuis sa création en 1929,
  • Permettre aux jeunes marionnettistes de participer à une aventure internationale, avec des cycles de workshop dans différents pays et une diffusion de leur forme artistique, tout en étant accompagnés par des professionnels reconnus.

Un projet soutenu par de nombreuses structures à travers le monde :

Le projet a subi la crise sanitaire de plein fouet. Il a toutefois pu rebondir et arriver à terme grâce à l’investissement important des structures qui l’ accompagnaient : l’UNIMA Internationale, le Tas de Sable Che Panses à Verte, Centre national de la Marionnette en préparation à Amiens (France), le TOPIC à Tolosa (Espagne), la coopérative Synkoino à Véria (Grèce), le Theater der Nacht à Northeim (Allemagne) le centre culture Djarama à Dakar (Sénégal), l’Académie Ivoire Marionnette à Abidjan (Côte d’Ivoire), la Maison internationale des arts de la marionnette, à Outremont, Montréal, Québec (Canada),  l’Eugène O’Neill Theatre Center dans le Connecticut (Etats-Unis), l’Académie de Théâtre de Shangaï,  les commissions Asie-Pacifique, Amérique, Afrique, Europe et Festivals Internationaux de l’UNIMA.

Au total une cinquantaine de jeunes ont bénéficié du projet. Ils viennent d’Afrique du Sud, du Bénin, de Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal, de Belgique, du Portugal, d’Irlande, de France, d’Angleterre, d’Espagne, d’Italie, des Etats-Unis, du Chili, du Mexique, du Canada et de la Chine.

Plus d’informations sur le projet par ici

Un projet exemplaire, soutenu par l’AVIAMA et l’UNESCO

L’AVIAMA a soutenu les frais de résidences des jeunes artistes européennes en Allemagne, Grèce et Tolosa. Le jury des Bourses Marionnettes et Mobilité 2019 avait été séduit par la multiculturalité du projet et par les problématiques, autour des questions de formation et de professionnalisation des jeunes marionnettistes, soulevées par ce projet ambitieux. L’UNESCO a également soutenu la partie africaine du projet.

Présenté lors de deux festivals Internationaux, le FMTM et le Titirijaï

Lors du Festival Mondiale des Théâtres de Marionnettes 2021, à Charleville-Mézières, le projet a pu être présenté, avec l’équipe de création européenne sur le plateau et les équipes des créations américaines et africaines connectées à distance. Les deux équipes européennes et américaines ont désormais l’occasion de se rencontrer en vrai lors du festival Titirijaï 2021 à Tolosa  !

Articles recommandés